EMMÈNE-MOI AU CINÉMA #1

*Le bonhomme de neige de Tomas Alfredson.

Lorsque le détective d’une section d’élite enquête sur la disparition d’une victime lors des premières neiges de l’hiver, il craint qu’un serial killer recherché n’ait encore frappé. Avec l’aide d’une brillante recrue, il va tenter d’établir un lien entre des dizaines de cas non élucidés et la brutalité de ce dernier crime afin de mettre un terme à ce fléau, avant la tombée des prochaines neiges.

C’est la bande annonce qui m’a donné envie de découvrir le roman. Je vous préviens celle-ci dévoile un peu trop de choses à éviter donc si vous voulez garder la surprise.

J’ai fini il y a quelques jours le livre que j’ai beaucoup aimé quoique un peu trop longuet sur la fin. L’adaptation cinématographique a l’air tout autant réussie ne serait-ce de par la présence au casting du talentueux Michael Fassbender. Un Harry qui vous veut du bien ou presque !

*Goodbye Christopher Robin de Simon Curtis.

trailer

La relation entre A. A. Milne, le créateur de Winnie l’Ourson, et son fils Christopher Robin, dont les jouets ont inspiré le monde magique du personnage.

Domhaal Gleeson est un des acteurs qu’il faut suivre impérativement. Il s’essaie à tout de About time à Ex-Machina en faisant un crochet dans le dernier Star Wars sans oublier la case télé dans un épisode de Black Mirror. Et, adepte de tous les registres que ce soit dans Barry Seal aux côtés de Tom Cruise ou prochainement dans Mother.  Fils de Brendan Gleeson ( Alastor Maugrey forever ! ) , il trace sa propre route entre films d’auteur et grand public pour notre plus grand bonheur.

Ici, il nous revient dans la peau du créateur de Winnie l’Ourson. Souvenirs souvenirs ! Forcément tout ce qui touche à la création et à l’écriture m’intéressent même si la relation entre le père et le fils semble être au cœur du film. Et, c’est encore mieux. Les papas n’ont jamais eu autant la côte au cinéma ! Je sens le coup de cœur !

*Wonder de Stephen Chbosky ( Lire aussi).

trailer

L’histoire de August Pullman, un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché jusqu’à présent d’aller normalement à l’école. Aujourd’hui, il rentre en CM2 à l’école de son quartier. C’est le début d’une aventure humaine hors du commun. Chacun, dans sa famille, parmi ses nouveaux camarades de classe, et dans la ville tout entière, va être confronté à ses propres limites, à sa générosité de cœur ou à son étroitesse d’esprit. L’aventure d’Auggie finira par unir les gens autour de lui.

Gros coup de cœur là aussi en préparation. Rien qu’à regarder la bande annonce, j’étais émue. En plus, il est réalisé par Stephen Chbosky en plus il est tiré d’un roman que je n’ai pas encore lu mais c’est prévu. Rien que l’histoire rien que les acteurs bref que du bonheur je suis convaincue.

*Mary de Marc Webb.

Un homme se bat pour obtenir la garde de sa nièce, qui témoigne d’un don hors du commun pour les mathématiques.

J’aime beaucoup Chris Evans pas seulement l’acteur mais la personne. Tout en simplicité en modestie. De plus, il a à cœur de s’investir dans des films plus personnels ou s’essayer à la réalisation comme avec Before we go ( que je n’ai toujours pas vu ).

Une fois n’est pas coutume, il délaisse le temps d’un film le costume de Captain America pour celui peut-être d’un autre héros. Cette fois-ci, un héros sans pouvoir. Un oncle qui tente par tous les moyens de gagner la garde de sa nièce surdouée.

A ce stade, vous vous dites sans doute que le scénario est du tout cuit mais le casting notamment Chris Evans et la petite sont d’une force et d’un charisme qui valent le détour.

*Their Finest de Lone Scherfig.

trailer

Une équipe de tournage tente de réaliser un film afin de booster le moral des troupes durant le Blitz (bombardements subis par Londres durant la Seconde Guerre Mondiale).

J’ai vu la chronique de ce film sur un blog. Avant ça, j’en avais jamais entendu parler. Bon, pour être honnête, je ne suis plus trop l’actualité cinéma. Et parfois, je me dis que c’est aussi bien parce qu’on entend toujours parler des mêmes d’une année à l’autre. A croire qu’il n’y a que des suites, des préquels et des spins-off de machin chouette.

Pourtant, Their Finest a l’air d’être un film que je les aime. Casting quatre étoiles avec l’indémodable Bill Nighy, l’indétrônable Tamara Drew alias Gemma Atterton sans oublier Sam Clafin de plus en plus présent sur le grand écran. Et ce, pour notre plus grand plaisir. A espérer qu’il ne devienne pas un Sean Bean en puissance cependant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *