LE GRAND OUEST AMERICAIN #2,5: UNIVERSAL CITYWALK

Dire que ça fait déjà quatre mois! Si loin et si proche en même temps! Je sais aussi que je me fais attendre sur ces articles mais bon. Quand je pense au travail que ça nécessite en amont d’autant que j’avais pas mal de critiques qui n’attendaient plus d’être publiées dans ma célèbre pochette verte.

Déjà écrites, déjà et donc plus faciles. J’avais pensé aussi à un moment à ne publier les photos que sur Facebook genre en mode pas prise de tête mais bon je sais que ma plus fidèle lectrice n’a pas ce cher réseau social alors me voici.

On peut pas dire que je me suis trop foulée là non plus. Aujourd’hui, peu de photos ainsi que peu de commentaires. Because, je vous emmène dans les alentours du Parc Universal où mon appareil photo avait été déjà été sérieusement mis à l’épreuve durant cette journée. Cette partie-là surnommée Universal CityWalk, où se concentre restaurant, magasins de souvenirs et galeries commerciales ( et même des massages) pour le grand bonheur des yeux. Un peu moins pour le porte-monnaie quoique…

Je commence tout d’abord avec ce Saddle Ranch Chop House qui nous a fait de l’œil en sortant du Parc Universal. Rien que le devanture vous fait rêver alors imaginer l’intérieur. Je n’ai fait qu’imaginer ceci dit car on était attendu. Par contre, pendant un instant j’ai été tenté de me montrer téméraire en essayant un ptit coup de rodéo sur le taureau articulé. Mais après coup, je me suis dit que c’était peut-être une mauvaise idée alors j’ai fait que photographier.

Vous remarquerez aussi qu’il y avait déjà les décorations d’Halloween alors qu’on était que début octobre. Mais là-bas, c’est vraiment une institution!

Voyons d’un peu plus près les galeries commerciales où on retrouve plein de marques diverses et variées. Moi ce qui m’a le plus choqué, c’est le sucre encore et toujours. C’est assez effrayant d’ailleurs car les gens ont l’air d’y être accro. Donuts, sucette, confiserie….en veux-tu en voilà! Personnellement, j’ai passé mon tour; je préfère le chocolat!

La célèbre chaîne de restaurant Bubba Gump inspiré du film Forrest Gump spécialisé dans quoi à votre avis? Les crevettes sauce Bubba Gump. Notre guide a eu la gentillesse de nous diffuser le film dans le bus en souvenir. C’était juste génial.

Allez en souvenir:

Enfin, comme je te le disais, la crevette c’est le fruit de la mer. On la fait au barbecue, bouillie, grillée, rôtie, sautée. T’as la crevette kebab, la crevette créole, le gombo de crevettes ; à la planche, à la vapeur, en sauce ; tu fais l’avocat crevettes, la crevette citron, la crevette à l’ail, la crevette au poivre ; soupe de crevettes, ragoût de crevettes, la salade de crevettes, cocktail de crevettes, le hamburger de crevettes, le sandwich crevettes. Ah… C’est à peu près tout.

Là au centre, se concentre les équipements culturels avec un cinéma ainsi qu’une scène où je suppose que de grands noms se projettent en concert. Le tout est illuminé le soir. J’aurai aimé vous le montrer mais mon appareil photo rend très mal la nuit. En plus, il était sérieusement fatigué l’ami.

Vous vous dites sûrement qu’il fait très beau et très chaud. Et, vous avez raison sauf qu’à la nuit tombée il a fait froid heureusement que j’avais une veste polaire. Eh oui!

Mais bon, y avait toujours Frankenstein et King-Kong pour nous réchauffer !

Pendant ce voyage, je me suis découverte une passion pour les jolies devantures ( voir photo ci-après tout en mosaïque). Allez, savoir pourquoi! Beaucoup d’entre elles d’ailleurs avaient des façades en carreaux. Je trouvais ça magnifique. La prochaine me semble-t-il est à Carmel si je ne me trompe pas.

Côté magasin, y a vraiment de tous les prix. Après moultes recherches, j’ai enfin trouvé le t-shirt Son of Anarchy pour my daddy. D’ailleurs, je trouve qu’en t-shirt ils sont hyper calés; les amateurs y trouveront leur bonheur assurément.

Côté souvenirs, pareil avec les traditionnels mini oscars et autres babioles. Moi, j’ai trouvé pour ma belle sœur un porte clé avec son prénom à la façon Hollywood Boulevard. Bon mais ne trépignez pas de joie non plus car elle s’appelait Kelly donc j’ai eu de la chance. Impossible, vous l’aurez compris de trouver des prénoms francophones.

Les fans de comics seront conquis avec accessoires en tout genre, figurine, lingerie…bref vraiment de tout. Je vais pas trop m’attarder car j’espère faire un article sur les achats que j’ai effectués et mes bonnes adresses.

Côté fringues, un magasin m’a tapé dans l’œil tout particulièrement. Malheureusement, j’ai oublié son nom. Ceci dit, c’est pas compliqué c’était juste en face où il y a les massages-matelas à eau.

C’était pas gagné car la jolie vitrine me faisait dire que les prix étaient horriblement chers alors que pas du tout. On y trouve des choses adorables pour la maison, des vêtements ainsi que des bijoux à prix très abordables.

Ah, et le meilleur pour la fin en bonne gourmande que je suis: Ghirardelli Chocolate, le magasin de chocolat. Le pari c’est d’y entrer sans rien acheter et sans baver devant les chocolats individuels en vitrine. C’est pas donné mais bon on peut se faire plaisir de temps en temps.

Moi, j’ai ramené deux boîtes pour mon papou: une à l’effigie de la Californie et notamment du Golden Gate Bridge. Une autre à la menthe et au caramel de la marque Ghirardelli; très répandue aux États-Unis.

Nous revenons au restaurant Bubba Gump où nous avons eu l’honneur de manger ce soir-là. Pas eu de crevettes cette fois-ci mais du riz avec du poisson. C’était très très bon! Le ventre plein, tu profites aussi du décor avec de multiples références du film. Le détail est poussé jusqu’à très loin!

Sur les tables notamment où sont notées des répliques du film. On s’attendrait presque à voir débarquer Forrest Gump et à lui dire:  » Cours, Cours Forrest! ». J’ai pas pu faire plus de photos pour les mêmes raisons évoquées plus haut.

Bon, vous voyez c’est pas un article long ni très instructif mais pas mal pour relancer la série Grand Ouest Américain. Enfin, j’espère que la motivation ne me quittera pas pour continuer sur cette lancée. On y croit, on y croit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *